[Leelh] Le départ d'un Tigre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Leelh] Le départ d'un Tigre

Message par Loring le Jeu 5 Juil 2012 - 0:38

Leelh est un jeu MMORPG sur navigateur. C'est sur ce jeu que moi et la grande maîtresse nous sommes rencontrés. Le concept est simple, il s'agit d'un jeu post apo, totalement rp, la communauté est sur le déclin, les dev ont abandonné le jeux, mais il reste quelques Mj qui tentent de faire vivre le jeu mais, c'est le reste de la communauté qui le fait vraiment vivre.

http://www.leelh.com/index.php

Le départ d'un homme, le départ du Tigre. La nuit était sombre, le soleil s'était couché depuis quelques heures et la lune imposait sa lumière à travers les nuages. Le Tigre regarda derrière lui.

Le compas… Quand il le regardait, il ne voyait plus rien qui ne l'intéressait. « Corrompue », c'est ce qu'il pensait. Ils allaient finir par se faire manger par leurs ennemies, et cela arrivera plus tôt que prévu. Enfin, c'est ce que pensait le Tigre. Il tira une clope de sa sacoche et l'alluma avant de jeter le briquet d'un simple mouvement de main en arrière.

Comment se fait-il que les avant-postes se faisaient détruire les uns après les autres ?... Sûrement leurs façons d’être, de diriger. De toute manière, il n'avait plus de compte à rendre ici. Il allait retourner sur les cendres de son avant-poste, les cendres de sa vie. Il serra sa masse et la mit dans son dos, il avança doucement vers l'est, le pas lourd et tremblant. Il avait vécu de nombreuses choses ici et connu énormément de monde ; Aaron, son ami était parti, Kasongo lui manquerai, ses élèves Amn et Seau Foul devront trouver un autre maître, mais il les remerciait de l'avoir suivi.

Il tira une seconde bouffée de fumée et regarda devant lui. Le visage de Sepiah lui revenait en mémoire. Il baissa la tête. Qu’allait-elle lui arriver ?...
A chacun de ses pas, il se souvenait d’un moment passé au Compas ; Son arrivé avec les inouts, les combats au coter de Kelsier et les soldats.

Ses instants de folie face aux turnes et aux Présages. Il repensa à Sylk qui avait essayé de le recruter et se mit à rire. Ca n'aurait servi à rien.
Yamagata allait lui manquer même si s'était un turne. Il le respectait pour son incroyable envie de combattre.

Ses premières rencontres ici ont été difficiles. Il a vue des fondateurs mourir, allez au doc, mais tout changea par la suite ; Les combats se sont succédés et Ananaïs senti ses forces revenir et même s'améliorer. Lui qui pensait qu'il ne se sentirait jamais revivre et qu'il n'avait plus de raisons de vivre. Il n'aurait jamais pensé que le Compas allait devenir comme une famille.

Une personne l'avait marqué plus que les autres ; Banjo. Il aurait aimé être à ses coter, mais il ne pouvait plus supporter ses actions. Des actions comme les siennes… Ca a mené la Torche à sa perte… Il aurait pu devenir un grand, mais il a préféré faire son ascension par la tyrannie.

Le Blond regarda la cigarette, la laissa tomber au sol et l'écrasa avec le plat de son pied. Certains des enfants auxquelles il a apporté son amour son mort. Il repensait à la fille de Kas, Ayamine… Cette petite avait été tuée par des Nashens. Le blond ce soir-là, avec d'autres guerriers apporta la mort sur la brèche.

Une lame brulante… Ce souvenir le fit sourire. La meute des Mioches qui avait été en guerre face aux Fondateurs à cause de leurs actions. Le Tigre avait vécu énormément de choses part rapport à eux et il était content de les avoirs fait disparaître. Toast, ce monstre géant avait été un adversaire difficile. Les deux colosses s'étaient rarement combattus et c'est ce que regrettait Ananaïs.

Il repensait à l'élite du Compas formée de lui, Toast, Thar et Kelsier qui avait même fait plier la garde Laelyn en lui prenant ces colliers rituel. Mais peu après, tout se passa mal. Kelsier fut tué, Toast devint un ennemi de la fondation et Tharivor rejoint les Présages. Seul lui était encore présent en tant que Fondateur et combattant du Compas.

Necro avait toujours été là pour lui. Ensemble, ils avaient créé une terreur sans précédents chez leurs ennemies, ensemble ils avaient combattus les Rôdeurs, ensemble ils avaient affronté les Présages... Mais ensemble ils ont aussi connus l'horreur.

Le passé forge l'avenir et Ananaïs en est la preuve vivante. Le blond remarqua sur une colline un homme tout en noir, avec un sabre, qui marchait vers lui. Quand il vit sa tête, il comprit ce que c'était. Il se trouvait loin du compas. Au moins, ce dernier n'aurait pas de problèmes. Aucunes paroles n'avaient besoin d'être dite entre les deux hommes, juste ses yeux bleus étaient visibles.

Le blond sortit sa masse et lui dit d'un air abattu : "C'est donc un Emnu qui m’a été envoyé..." En effet l'homme était belle est bien Emnu et ainsi un combat démarra entre les deux hommes. Les bruits de choc était nombreux, le Tigre donnait des coups d'une rage impressionnantes, des images de ses anciennes batailles étaient présente dans son esprit. Un combat face à Asha Shin, qui fut difficile. Ainsi que face à Yasuko ou Raashad, des massacres bien souvent.

Les Rôdeurs étaient des monstres et leurs morts devaient avoir lieux. Il fut de plus en plus hargneux mais à un moment, le Rôdeur lui donna un coup d'épée qui fut une simple feinte pour un coup de pied qui lui cassa le genou. L'assassin aux yeux bleu fixa l'homme blond et lui donna un violent coup dans le visage ce qui eut pour effet de lui casser le nez et des dents. Cet homme était un monstre, ce n'était pas possible autrement.

La peur commençait à s’imprégner dans le corps du Tigre, mais il se releva les bras tombant, la jambe trainante. Il s'aidait de sa masse. Il tourna un œil vers l'homme et dit: « C'est donc fini ? ». Il se traina vers l'homme qui lui planta un couteau dans le bras. Il tomba au sol, assis, il ne ressentait plus rien, ni peur, ni douleur, il savait qu'il allait mourir.

Il revoyait sa fille et sa femme. Il espérait que la mort les réunira et sourit à l'homme qui se plaça derrière lui. Il plaça sa lame sous la gorge du blond qui ne semblait déjà plus réagir. L'assassin bleu senti quelque chose gouter sur ses doigts. C'était ses larmes. Il pleurait, du fait qu'il n’a enfaite jamais accompli sa vengeance. Il pensait avoir mérité le pardon, mais enfaite, il n’a fait que retarder l'inévitable. Le Rôdeur resta stoïque et lui trancha la gorge d'un coup simple et sec. Le blond s'écrasa sur le sol avec lourdeur, le sang s'écoulait de sa gorge. il n'arrivait plus à respirer. Il regardait son meurtrier.

Il espérait que ce dernier serait au moins récompensé de la mort du Tigre. Il sorti son badge des Tigres qui était dans sa poche et le serra fort avant de s'évanouir.



L'histoire d’Ananaïs, Tigre de la Torche, avait été longue et fastidieuse, sa vie fut pleins de défaites mais aussi de légère victoires. Mais au final cela ne change rien. Les défaites ou les victoires, car dans ce monde ce qui compte vraiment, c'est la façon de mourir
.

_________________
avatar
Loring
Leçon de séduction n°148
Leçon de séduction n°148

Messages : 241
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Seine et Marne
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum