Sauver son brushing et être une aventurière pour les nuls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sauver son brushing et être une aventurière pour les nuls

Message par Brume Divine le Jeu 7 Aoû 2014 - 2:23

-Non, non et encore non ! Je veux bien t'accorder qu'on ne va pas a un pic-nic mais tu ne peut tout de même pas te promener avec ça !

Brume regardais avec dégoût l'accoutrement de Thauma.

-Mais, tenta de répliquer ce dernier
-Il n'y a pas de mais ! Tu as de la chance que je sois là et qu'on soit toujours au Promontoire. Suis moi, on va bien pouvoir trouver un tailleur qui pourra te donner quelque chose de plus... présentable, même si avec ta couleur de peau ça risque d'être plutôt compliqué. Non mais quelle idée de porter des vêtements jaune, couleur totalement dépassée soit dit en passant, et... bleu ! Je ne sais pas a quoi tu pouvais bien penser ce matin pour choisir pareil accoutrement !

La tornade Brume était partie, entraînant le pauvre Thauma. Ils visitèrent la moitié des boutiques de couturières, tailleurs et autre travailleurs du tissu de la ville. A chaque fois Thauma restait là sans pouvoir dire un mot, regardant Brume répéter « Non » a chaque proposition des marchands, et quand par miracle elle trouvait quelques chose d'acceptable, elle trouvait cela « horriiiiiiiiiible » lorsque Thauma l'essayait. Finalement, au bout de trois heures et cinquante deux minutes, elle abandonna sa recherche.

-Bon je suppose que les bandits qu'on doit aller gronder n'auront pas grand chose a faire de ta tenue...
-Enfin une remarque censée, répondit Thauma
-Mais je n'abandonne pas pour autant, un jour il faudra que tu vienne une semaine ou deux et on ira t'acheter une nouvelle garde robe, tu en as vraiment besoin !

Thauma leva les yeux au ciel et se mit en route. Ils devaient retrouver Hillys et Ramor près de la garnison de Shaemoor. Les bandits du terrier du mendiant avait réussi par on ne sait quel miracle a dérober toutes les clés de la forteresse, et les soldats, bien trop occupés par les centaures, n'avaient pas de temps a perdre pour des histoires d'intendance.
Après une heure de marche et de potins plus ou moins utiles a propos de tout et n'importe quoi que Brume pouvait raconter ils arrivèrent a lieu de rendez vous.

-Et là l'asura boit une potion et ses cheveux deviennent violet ! VIOLET ! Non mais quelle horreur, un asura avec des chev...
-Ah bah vous voilà enfin, fit la voix grondante de Ramor, mais qu'est ce que vous fichiez, vous avez quatre heures de retard !
-Figure toi que l'hystérique qui m'accompagne s'était enticher de me trouver des nouveaux vêtements, une mission de première importance selon elle, répondit Thauma.
-Mais ! Bien sur que c'est de première importance, se défendit Brume, on doit être bien préparés avant de partir à la chasse au vilains !
-Je suggère qu'on y aille avant qu'elle ne recommence à parler chiffon, fit Hillys

*

Ils atteignirent la planque des bandits au milieu de l'après midi. L'entrée de la caverne était bouchée par une palissade de bois, mais la porte de cette dernière était grande ouverte. Il n'y avait pas la moindre trace d'une quelconque sentinelle. Ils pénétrèrent dans l'antre brigands, s'attendant a un comité d’accueil de quelques dizaines de bandits, mais a leur grande surprise tout ceux qu'ils trouvèrent fut des cadavres. Ils avaient devant une des scènes les plus macabres qu'il leur était possible de voir. Si certains bandits avait l'air d'avoir succomber d'une simple crise cardiaque, laissant un corps sans vie, mais parfaitement intact, d'autre avaient l'air d'être transpercés de toutes part et baignait dans une mare de sang. Les quelques meubles étaient recouvert du sang et des tripes que les macchabées éventrés avaient du perdre en route. Une chose était sûre, mis a part les quatre commis aux clés, il n'y avait pas une once de vie dans cette caverne, même les insectes étaient morts, et des corps de drake flottaient dans l'eau.

Au centre ce décor sanglant reposait un trousseau de clés. Hillys se dévoua pour aller les chercher et pouvoir repartir au plus vite de cet endroit. A peine elle eu effleuré le trousseau qu'elle se mit a hurler de douleur, sa main et son avant bras se mirent a saigner, des centaines de coupures étaient apparues sur son bras. Thauma tenta de la soigner mais les coupures ne voulaient pas se refermer. Ramor lui fit un bandage pour qu'elle ne perde pas plus de sang. Pendant ce temps Brume inspecta l'arme du crime plus en détail.

-Ces clés sont enchantées, je vais essayer de rompre le sort, annonça-t-elle.

Les mains de Brume se mirent a briller d'une lueur rose. Pendant quelques instants un atroce bruit de crissement de verre résonna dans la caverne. Lorsque le son prit fin, les mains de Brume cessèrent d'émettre de la lumière. Brume prit le trousseau et rien ne se produisit.

-Bon c'était pas très compliqué, les bandits ont beau être un peu arriérés mais je ne comprend pas comment ils ont put se faire massacrer par un enchantement aussi simple a ro...

Brume interrompit sa phrase, elle ressentit une insoutenable douleur parcourir son corps. Elle ferma les yeux, tellement la souffrance était immense. A peine quelques secondes plus tard la douleur cessa. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle n'était plus dans la caverne et ses compagnons avait disparu mais elle tenait toujours les clés dans serrées dans sa main.

-Génial, me voilà maintenant dans un cimetière qui se trouve je ne sait où sur la planète... Cette journée commence vraiment a devenir morbide... Je vais finir par me salir avec toute ces histoires !

_________________
Today the Lucioles, tomorrow the World !
avatar
Brume Divine
En panne d'inspiration
En panne d'inspiration

Messages : 2447
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 21
Localisation : Lyon *ROOOOAR*
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum