septembre 2014 (avec du retard désolé ^^).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous avez aimé.

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

septembre 2014 (avec du retard désolé ^^).

Message par pietmah le Jeu 2 Oct 2014 - 17:09

Voici mon RP, je suis désolé de déborder un peu sur le mois de septembre (oui ça fait octobre ) mais une bande de rats spatiale m'avait retenue en otage, heureusement j'ai toujours un bout de fromage dans ma poche arrière droit au milieu de celle de gauche de mon jean qui se trouve dans la voiture. scratch

J'espère qu'il vous plaira.


Le chemin pour devenir chasseuse.

Dans la plupart des cas, quand on est enfant asura, notre plus grand rêve c’est de faire une découverte de génie qui révolutionnera notre vision de l’alchimie éternelle, mais je ne suis pas un asura.

Quand on est un jeune charr, notre plus grand rêve c’est de faire une grande guerre au nom de notre légion respective avec sa troupe pour l’honneur et la gloire, mais je ne suis pas non plus un jeune charr.

Quand on est sylvari, notre rêve est d’accomplir la grand chasse que l’on voit durant le rêve, ça m’a l’air compliqué pas envie de creuser le sujet, après tout je ne suis pas sylvarie.

Quand on est un enfant (humain), notre plus grand rêve c’est …
Heureusement, je ne suis pas humain.

Quand on est un jeune centaure……

Enfin bref, l’enfant dont je vais vous parler n’est d’aucune de ces races là, vous l’aurez deviné, je vais vous parler d’une enfant elfe… Attendez, je me suis trompé de monde, l’enfant dont je dois vous parler est une jeune norne prénommée Älaïtha Tapalœil, fille de Sympha, quant à son père elle n’en a plus depuis que celui-ci a décidé de rejoindre les fils de svanir alors qu’elle n'avait que 8 ans, pour elle il était mort.

Älaïtha venait d’avoir 10 ans en ce jour de début de printemps, elle n’avait pas choisi un esprit spécifique, elle les adorait tous.
Elle vivait avec sa mère dans une hutte à la périphérie d’Hoelbrak, permettant d’être à proximité de commerce, taverne et autre tout en restant à la vie sauvage.

Ce matin la neige était au rendez-vous, il faisait frais (glacial pour un humain, mais il est connu du wiki de Guild Wars qu’un norn résiste très bien au froid et n’a donc pas la même perception de la température que les autres races), pour ses 10 ans sa mère lui permit enfin de participer à une chasse avec leurs voisins, sa « meute ».
Ils partirent pour le nord, bien que d’ordinaire solitaires, les norns apprécient aussi les sorties entre amis, mais lors de ces sorties de groupe, un norn part généralement plus chargé en partant qu’en revenant, hééé oui faut penser à la bière et autres provisions qu’ils emmènent pour le casse-graine, alors que pour le retour ils ramènent juste le gibier.
Älaïtha avait pris son arc, elle adorait tirer à l’arc, elle n’était peut-être pas la meilleure de cette discipline en Tyrie, mais elle avait déjà un bon niveau, elle arrivait à toucher au moins 9 cibles mouvantes sur 10 tirs, ce qui n'est déjà pas mal et ne cessait de s’améliorer chaque jour.

Le groupe parti pour le Détroit des gorges glacées, ils étaient à mi-chemin quand le brouillard se leva d’un coup, chose courante en cette saison. Vous savez, le genre de brouillard où l’on hésite à faire un pas en avant de peur de tomber sur un mauvais truc.
Älaïtha excitée de faire sa première chasse avait couru de partout, si bien qu'elle fut la plus surprise par l’apparition du brouillard.
Dans ce genre de cas ce qu’on lui avait appris c’était de ne surtout pas paniquer et de crier pour essayer de localiser le reste de la troupe, ce qu’elle fit aussitôt.

« Je ne vois rien, où êtes-vous ?

Elle pouvait entendre l’écho de sa voix, puis une réponse.

-Par ici, suis le son de ma voix. »
Chose pas facile, il était impossible de savoir d’où provenait la réponse due à l’écho, elle tenta le tout pour le tout en partant sur sa droite, l’endroit d’où semblait lui venir la voix, elle marcha longtemps, puis relança un appel, plus de réponse, elle rebroussa chemin, puis rebroussa encore et encore, elle n’arrivait plus à se localiser, de plus la neige se mit à tomber un peu plus encore, effaçant ses traces.
Éreintée, elle s’arrêta, et se coucha dans la neige, et pria les esprits de la nature, elle se remémora l’enseignement que lui avaient appris les chamans des esprits de la nature.
« Rien n’arrive jamais par hasard » telles étaient les paroles du corbeau. «  Si jamais tu es perdue reste où tu es, cela laisse plus de chance à ta meute de te retrouver » fut l’enseignement du loup, «la véritable force est intérieure » sur ces dernières paroles de l’ours elle s’endormit, fatiguée.

Elle se réveilla d’un coup, persuadée d’avoir entendu le hurlement d’un loup, « si tu ne te sens pas en position de force face à un adversaire inconnu, reste le plus discret possible » lui avait appris la chamane de la panthère des neiges.
Elle finit par se rendre compte qu’elle avait chaud sur son flanc droit, elle se raidit, et tourna sa tête le plus lentement possible.
Un loup des neiges s’était posé en boule contre elle, il était magnifique, son pelage était d’un blanc neige pur, ils se regardèrent droit dans les yeux pendant de longues minutes.
Älaïtha essaya de s’écarter lentement, elle réussit à se lever, et à s’écarter quelque peu du loup, celui-ci se rapprocha d’elle et se mit à la sentir, en insistant un peu plus du côté de sa poche de droite, celle qui contenait quelques vivres, plus précisément des lanières de dolyak.

Tout doucement, elle mit une main dans sa poche, et sortit un bout de viande, le loup le fixait intensément, elle le lui jeta, celui-ci sauta dessus, c’est à ce moment qu’elle remarqua que le brouillard s’était dissipé, elle remarqua qu’elle était partie plus loin qu’elle ne le pensait, elle se trouvait dans les Contreforts du voyageur, se sentant plus en sécurité du fait que les lieux lui étaient familiers. Elle chercha à repérer la route commerciale de l’Arche du lion, elle se trouvait à quelque centaines de mètre, elle jeta un coup d’œil au loup, celui-ci était assis, avec le regard suppliant, elle ressortit un bout de viande et le lui lança, et se fit plaisir en en prenant un bout elle aussi.

Elle regagna la route, elle marcha pendant longtemps, au bout d’une heure elle se retourna, elle avait une étrange sensation, mais ne vit rien, elle refit quelques pas puis put entendu une branche craquer, elle se retourna et revit le loup, amusée, elle lâcha un bout de viande sur le sol. Une heure plus tard, elle rejoignit enfin son chez elle, de loin elle pouvait apercevoir les huttes de sa communauté, ainsi qu'une silhouette, elle se mit à courir, contente d’être de retour à la maison.

Arrivée à sa hutte, elle eut une sensation étrange, où étaient passés les habitants ?
Elle avait vu quelqu’un à peine cinq minutes auparavant, à cet instant elle ressentit une vague de peur l’envahir une sensation qu’elle n’avait pas ressentie depuis longtemps.
Elle se retourna lentement la boule au ventre, elle n'eut même pas le temps de finir sa rotation qu’elle reçut un coup en pleine face.

« Fille indigne, tu fais honte au dragon, une femme digne de ce nom devrait rester dans la hutte à préparer la cuisine pendant que les hommes partent à la chasse. »

L’homme était imposant, sa peau était d’un blanc tournant légèrement au bleu ses yeux étaient remplis de haine, Älaïtha avait du mal à trouver ses mots les seuls mots qui purent sortir de sa bouche furent « Pa..papa. »

Le norn leva son bras, il s’apprêta à la frapper de nouveau quand un grognement se fit entendre, en moins de temps qu’il n’en faut pour dire anticonstitutionnellement, le loup sauta et referma sa mâchoire sur la main du norn, celui-ci se mit à hurler, puis projeta violemment le loup contre un arbre, la bête n’arrivait plus à se relever, le norn sortit une grand épée de son fourreau, quand Älaïtha vit la scène, elle réagit sans réfléchir, elle s’interposa entre le loup et le norn.

« Ha voilà une gamine bien insouciante, bouge de là.

-Non.

-Quoi ? Très bien tu l’auras voulu.

Le norn leva son épée, puis commença à l’abattre, Älaïtha avait fermé les yeux, le temps lui parut long, très long, un grand bruit se fit entendre, celui du métal contre le métal, puis une voix.

-La plus grande honte pour un guerrier, c’est de s'en prendre à une jeune fille, ou un asura, surtout quand celle-ci est prête à se sacrifier pour protéger ce qui lui est cher.

La jeune norne rouvrit les yeux, elle vit un norn d’une vingtaine d’année, l’espadon dans les mains, bloquant l’épée de la brute, puis en moins de temps qu’il n’en faut pour dire 33, le norn fendit les airs avec son espadon et trancha la tête du père d’Älaïtha.
La jeune norne s’écroula contre le loup et se mit à pleurer réalisant qu’elle venait d’échapper à la mort, se consolant de longues minutes en se serrant fort contre le loup, elle lui jeta un regard et vit qu’il était toujours en vie, puis regarda autour d’elle.

Le norn à l’espadon était toujours là, il avait juste nettoyé le terrain, et mit le feu à la dépouille du père.

« Merci pour votre aide, sans vous j’aurais déjà rejoint les Brumes.

-Y’a pas de quoi, je passais dans le coin et des cris m'ont interpellé.

-Dites-moi, le loups va-t-il s’en sortir ?

Le norn examina la bête, il put déjà constater qu’il s’agissait d’une femelle, et qu’elle avait la patte foulée.

-Oui ne t’en fais pas, elle a juste une entorse.

Elle sentit comme un grand poids quitter son estomac : Elle ???
Elle regarda plus attentivement la louve et constata en effet que c’en était une.

-Mais comment va-t-elle survivre comme ça dans la nature ?

-Tu n’as qu’à t’occuper d’elle, rien n’arrive jamais par hasard.

Ces paroles résonnèrent encore et encore en elle, les paroles du corbeau qu'elle avait apprises.

-Bon je m’en vais, tu m’as l’air en sécurité.

-Avant de partir pourriez-vous vous présenter ?

-Pour ta propre sécurité, il ne vaut mieux pas que je me présente face à toi, la seule chose que je puisse te dire c’est que je fais partie des Lucioles Automnales.

-Moi c’est Älaïtha, jeune norne des Cimefroides.

-Hé bien ce fut un plaisir. »
Sur ces mots il s’exécuta et reprit la route.

Durant quelque jours, Älaïtha demeura seule avec la louve, elle l’avait soigné du mieux qu’elle pouvait maintenant il fallait laisser agir le temps.
Ne retrouvant plus la jeune norne malgré leurs recherches sa mère et ses voisins rentrèrent dépités, ils l’avaient cherché sans relâche dans les Cimefroides jour et nuit sans s’arrêter puis rentrèrent résignés le cœur lourd pensant ne plus jamais la revoir.
De retour au camp, ils la virent vers sa hutte, ils se sentirent libérés d’un poids soulagés de voir que rien de grave ne lui était arrivé ils s’approchèrent d’elle, ils virent le loup.

Elle raconta son récit à la tribu du moment où ils furent séparés jusqu’à leurs retrouvailles, ce fut un grand moment de joie.

Cela fait maintenant un an que cette histoire s’est déroulée, Älaïtha passe son temps à chasser dans les bois avec Amayelle sa louve, elles étaient devenues inséparables, depuis ce jour-là, quelque chose avait changé en elle, elle voulait des défis toujours plus grands toujours plus forts, elle voulait découvrir le monde et surtout, elle voulait rejoindre une certaine guilde.

Fin


Dernière édition par pietmah le Sam 4 Oct 2014 - 21:06, édité 1 fois

_________________
Mon dieu, brume essaye de convertir les lucioles. :what:


Fuyez pauvres fous, tant que vous le pouvez encore. :cryrun:
avatar
pietmah
FusRohDah!

Messages : 1855
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 23
Localisation : 71
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: septembre 2014 (avec du retard désolé ^^).

Message par Elentar le Jeu 2 Oct 2014 - 18:32

Merci Bribriiii !
ça fait plaisir de te (re)lire, et c'était très agréable Smile

Pour le "retard", c'était prévu pour Octobre ce concours, donc tu es dans les temps Wink
Au passage, tu devrais mettre un sondage pour qu'on puisse te noter ^^

Sinon, la première chose à améliorer je pense est ta gestion de la ponctuation et de la longueur de phrases : tu mets des virgules en trop grand nombre et tes phrases sont parfois longues. Ensuite, il y a quelques répétitions et constructions améliorables mais c'est très peu gênant.
Surtout parce qu'à côté de ça, tu as deux grandes forces : l'humour tout d'abord, comme on pouvait s'y attendre. Mais tu arrives à le distiller dans ton texte, dont le thème ne s'y prête pas, juste comme il faut. C'est difficile et donc bravo !
Ta deuxième force pour moi, c'est le ton : tu arrives à écrire comme tu parles, de cette façon imagée qui donne l'impression que tu nous montres les aventures d'Älaïtha comme si on l'épiait, en étant près de nous et en les commentant.
En plus de ça, ton scénario simple mais efficace a un bon rythme, et donne envie de suivre la suite de ces aventures, d'en savoir plus sur ce Norn mystérieux, ce loup joueur et ton héroïne. Ce qui nous manque, c'est de mieux cerner leurs caractères pour donner du relief aux personnages, mais je pense que ça se fera avec plus de longueur !

Bref, n'hésite pas si je peux t'aider pour une suite qui j'espère germe dans ton esprit Wink

P.S. : je me suis permis de corriger 3-4 fautes qui m'avaient échappées la dernière fois Wink

_________________
Vous voulez connaître le chemin de la gloire ? Demandez-vous ce que ferait Logan. Maintenant faites l'inverse.
avatar
Elentar
All your text are belong to us

Messages : 5197
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 25
Localisation : Lyon
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: septembre 2014 (avec du retard désolé ^^).

Message par Turukáno le Sam 4 Oct 2014 - 19:22

Très bon texte ! Je plussoie toutes les remarques d'Elentar, c'est vrai que les phrases sont parfois trop longues mais j'aime bien le style oral que tu emploies et ce côté extérieur au jeu :bigsmile:

Si tu as le temps j'espère qu'on aura droit à une suite, parce que ce rp est comme un épisode de One Piece : tu nous fais nous poser plus de questions que tu n'apportes de réponses ^^ (ce qui est normal pour un chapitre introductif). En plus ça te permettra de t'exercer et d'affiner ton style au fur et à mesure !

Un sondage, un sondage ! Smile

_________________

avatar
Turukáno
En panne d'inspiration
En panne d'inspiration

Messages : 2137
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 24
Localisation : Lyon
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: septembre 2014 (avec du retard désolé ^^).

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum