[GW2] Sylvari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[GW2] Sylvari

Message par Olira le Mer 18 Juil 2012 - 17:55

Je me jette à l'eau pour mon premier RP, j'avais prévue de commencer par ma Charr mais ce n'est pas ce qui est sortie Razz
Merci pour tes conseils Aya, mais avec moi ... pas sûr que serve à grand chose tongue
Si quelque chose vous plait/déplait dites le ça me servira d'entrainement, soyez indulgents quand même :kawai:
Sur ce bonne lecture :


Sylvari

Une impression de bien être m'enveloppais. Cette douce sensation de chaleur qui me portait. Ces sons qui me parvenaient comme étouffés, je n'en comprenais pas le sens mais le rythme résonnait en moi, me berçant. Lentement je pris conscience de mon corps, ce n'était plus un rêve mais bien la réalité. Au moment ou cette pensée me vint, j'ouvrais les yeux.

Tendant les mains devant moi, j'écartais les feuilles et fut éblouie par le soleil. « Bienvenue parmi nous jeune pousse. » Je croisai le regard du Sylvari qui avait prononcé ces mots, un doux et chaleureux sourire se dessinait sur son visage. Instinctivement je lui rendis son sourire, à lui et à ces quatre autres visages accueillants penchés sur moi. Les propriétaires des voix, ils attendaient ma venue. Le rêve était donc bien fini, l'Arbre Pâle m'avait éveillée.
C'est chancelante et me retenant aux autres que je me mis, lentement et difficilement, debout pour faire mes premiers pas. Mes compagnons me parlaient, mais encore maintenant je ne compris pas vraiment. Je les vis échanger des regards inquiets, quelque chose n'allait pas ! Des tremblements imperceptibles me parcouraient entièrement. J'ai levée les yeux en regardant derrière moi, l'Arbre Pâle, les cocons abritant d'autres de mes frères et sœurs. Le tout formait un spectacle magnifique. Et alors je compris ! La fin du rêve ! Juste avant de m'éveiller, l'Arbre me l'avait montré bien-sûr !

Bousculant tout le monde je parti en courant. Mon corps bougeait seul, je ne contrôlai rien. Tout ce temps passé à rêver n'avait pas été vain, je connaissais mon corps et son fonctionnement. Mais dès que j'y pensais tout semblait se brouiller et je manquais de tomber. Je cessais donc d'y prêter attention et me laissais porter par l'instinct. Mes pas, au début laborieux et incertains, se firent sûr et précis. Mon rythme ne cessait de s’accélérer, les Sylvaris qui avaient guettés mon réveille tentant de me rattraper.
Je ne leur laissais aucune chance ! Je connaissais le chemin à suivre, sauter sur cette frêle branche passerelle, contourner cette grande habitation, toujours sans tenir compte des regards surpris. Je continuais, je devais encore monter. J'évitais les avenues principales, ne cessant de filer le long de ces sentes peu fréquentées. La sensation de liberté était grisante, l'air tiède de la forêt m'emplissait de douceurs et de parfums merveilleux. Tout ce temps, le visage caressé par les feuilles, je montais.
Mes poursuivants se rapprochaient lentement, mes changements incessants de directions les prenaient certes de court mais ils avaient l’expérience et la connaissance du terrain de leur côté.
Les voix me parvenaient toujours plus proches, elles semblaient m'encercler. La panique commençait à me serrer le cœur. En aucun cas ils ne devaient me rattraper ! Pas maintenant ! J'étais presque arrivé au but. Mes membres me semblaient de pierre, chaque pas était un supplice. Un feu liquide semblait circuler dans mes veines, l'air était devenu sec m'irritant gorge et poumons à chaque souffle.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

« Elle va trop vite ».
Cette pensée tournait en boucle dans nos esprits. Nous n'avons rien vu venir, son comportement est incompréhensible. Si elle continue à fuir ainsi elle finira par se tuer.
Tout ce passait pourtant normalement, nous nous sommes retrouvés à cinq devant ce cocon. Nous avions tous répondu à l'appel silencieux de notre Mère, l'Arbre Pâle voulait que nous accueillons ce nouvel enfant. Nous pouvions l'entendre bouger de plus en plus régulièrement, jusqu'à enfin nous rejoindre. Nous avons certes trouver qu'elle mettait un peu trop de temps à réagir pleinement. Mais tout de même … Pourquoi, d'un seul, nous repousser et nous fuir ?! C'était ridicule, tellement même que nous ne nous sommes pas mis de suite en mouvement. Une seconde avant elle ne tenait debout que grâce à notre soutient et la voilà qui cavale vers les sommets de la forêt avec l'agilité d'un écureuil.
L'effet de surprise passé, nous nous sommes lancé sur ses pas. Nous avons réussis à la rattraper, bien qu'elle garde un peu d'avance sur nous. Il ne nous faudrait maintenant que quelques instants pour combler la distance. Mais la direction qu'elle prend devient très dangereuse et malgré tout elle semble encore accélérer. Nous ne cessons de lui crier de s’arrêter, que le moindre faux pas serait dramatique. Rien n'y fait, elle ne semble même pas nous entendre. Et encore elle empreinte ces passages vers les hauteurs.
Le cri de désespoir d'une de mes sœurs déchire l'air. Au même moment mon cœur semble manquer un battement. Mon élan m’entraîne sur quelques mètres avant de me stopper, un poids immense m'enserre la poitrine. Dans mon désire aveugle de stopper cette course folle je n'avais pas réalisé où cette dernière nous avait entraînés. Nous nous sommes retrouvé et marchons maintenant ensemble. Mais nos pas ne font plus résonner le son grave et riche des arbres, qui nous portaient jusque là. La fuite en avant, nous a en fait fait décrire un très large arc de cercle. Nous somme revenu sur nos pas. Face à nous de l'autre côté de ces quelques branches, au bout de ce promontoire rocheux où nous nous trouvons, en contrebas se trouve l'Arbre Pâle.
Nous ne pouvons reculer maintenant, notre devoir était de l’accueillir et nous avons échoué. C'est le cœur déchiré et pleurants que nous avançons, un rideau de feuille nous cache la vue. Quelques pas à peine avant le vide, le vide immense, ce promontoire étant bien plus élevé que la cime des arbres. Il n'y a pourtant pas eu un cri, la chute n'a pas semblé l’effrayer autant que nous.
En passant le rideau de feuilles nous avons reçu un véritable choc, tel que tout air à déserté nos poumons. Le spectacle qui s'offrait à nous se situe au delà de tout. Elle ! Elle est ici ! A notre approche la jeune demoiselle, agenouillée au bord même du précipice, tourne la tête vers nous. Nouveau choc, son visage est inondé de larmes mais un sourire éblouissant brille sous se rideau de lumière liquide. Alors, enfin je lève les yeux …

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Je les entend approcher, quand enfin ils sont derrière moi je me tourne vers eux. Je souri pleinement même si je n'arrive à arrêter mes larmes. Reportant mon regard sur le spectacle qu'il m'est donné de voir mes larmes redouble, en même temps qu'un calme absolue grandi en moi. J'ai réussi, je suis là où je devais être. L’Arbre Pâle m'a éveillée pour contempler cet instant.
Le soleil se couche, inondant d'or et de feu la forêt en contre bas. Le dernier chant des oiseaux résonne dans l'air. L'humidité de l'air de cristallise sur le faîte des arbres parsemant la forêt d'une myriade de gouttes d'or et de feu. Les parfums de terre et de fleurs mêlés parviennent jusqu'à nous. Doux. Entêtants. Sucrés. Enivrants.
Le soleil disparaît à l'horizon entraînant sa magie à sa suite.
Les derniers rayons de jour me montrèrent la voie.

_________________

Olira
This is... SPARTAAAA !!!
This is... SPARTAAAA !!!

Messages : 449
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 28
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum