[GW2] Quitter le Farhar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[GW2] Quitter le Farhar

Message par Olira le Mar 7 Aoû 2012 - 20:47

Je revois, bien souvent les événements qui m'ont amenée à ce que je suis aujourd'hui :

Comme tout Charr qui se respecte j'ai grandit au Farhar. J'ai appris à vivre. Me battre. Et vaincre. Avec et pour les autres membres ; toujours sous la surveillance et la domination de notre instructeur. Il a l'esprit aussi étroit que sa tête et ses poings sont dures. Oh bien-sur, même si il n'est plus aussi fort que dans sa jeunesse ; ses exploits passé et ses colères journalières font trembler bien des fous qui osent se frotter à lui.

Notre Farhar n'est pas bien grand, 12 membres seulement, mais j'y tiens un rôle important j'en suis l'unique gardien ; qui comme le répète si bien le vieux fou, « doit se sacrifier  pour les siens ». Shhhh je t'en donnerais moi du sacrifice … Étant une femelle l'instructeur n'a eu de cesse de me rabaisser, de tenter de prouver que je ne suis pas digne de ma place, qui plus est j'ai le malheur de tenir un rôle « réserver aux MALES ». Malgré mon ressentiment j'ai compris très tôt à ne pas m'opposer à lui trop ouvertement.

Le jour ou une nouvelle fois j'ai refusée me faire rouer de coups inutilement. Je me souviens m'être tenue devant lui, crocs en avant, il fallait que cela cesse ! Puis ... je n'ai rien vu, rien sentie. Mais quand j'ai rouvert les yeux, j'étais allongée face contre terre, lui était à plusieurs mètre de moi à rugir comme un démon. Je n'entendais que ses hurlements mais ne comprenais rien, un bourdonnement sourd emplissait ma tête. Mes compagnons, malgré les risques étaient tous entre lui et moi ou à mes côtés pour soigner mes plaies. En baissant les yeux je vis enfin le sang. Je ne vis plus que ça, il y en avait tant ! J'ai alors réalisé qu'il s'agissait du mien et ai perdus connaissance. Il m'a fallu des semaines, protégée, soignée et charriée par mon Farhar pour m'en remettre. Cela c'est passé il-y-a déjà des années, mais je n'oublierais jamais ce jour, mon flan gauche qui porte encore aujourd'hui les marques de SES griffes, non plus …
La logique et la prudence auraient voulues que je reste à ma place après cela ce que je fis bien-sur, mais un temps seulement.
Je n'aurais su courbé l'échine devant lui juste parce-qu’il était plus grand et plus fort que moi. Un grand nombre de fois, faisant fit de toute prudence je lui tenu tête, encore et toujours je finissais au bon soins des miens. Jusqu'au jour où il est allez trop loin, à moins que ça ne soit juste moi qui n'ai plus supporté de juste râler sans vraiment parler. Quoiqu'il en soit ce jour là l’entraînement de notre Farhar a mal fini et fut le dernier.

Notre Farhar, bien qu'encore jeune et peu expérimenté, trouvait de plus en plus souvent l'occasion de faire parler de lui. Des petits boulot de nettoyage (grawl et harpie bien souvent) revenaient le plus régulièrement. Cela était toujours considéré comme des entraînement, bien que le vieux ne se déplaçait plus avec nous hors de la ville depuis très longtemps.
Il ne s'agissait à la base que de nettoyer une petite grotte, située à deux jour de marche de la Citadelle Noire, d'un groupe de grawls qui venaient d'y trouver refuge. Les pisteurs qui ont trouvés le camp avaient pensés que cela serait un bon test pour une bande de jeunes. Pariant évidemment au passage sur le nombre de blessés qu'il y aurait. C'était une chance de plus de prouver notre bravoure et notre force !
Après deux jours en marche forcés et quelques heures de repos, nous étions devant cette fameuse grotte prêts à en découdre. Malheureusement pour nous, rien ne se passe jamais comme prévue …

_________________

Olira
This is... SPARTAAAA !!!
This is... SPARTAAAA !!!

Messages : 449
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 28
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [GW2] Quitter le Farhar

Message par Olira le Mar 7 Aoû 2012 - 20:54

Nous nous sommes positionnés autour l'entrée. En pleine nuit sans un bruit et dans un ordre parfait nous avons avancés. Nous étions exciter par le combat à venir mais confiant ; trop sûrement.

Les premiers grawls de garde ne posèrent aucun problème. À peine finissaient ils à terre, une flèche ou une balle les aillant touchés que déjà le bruit en éveillait d'autre. Le combat reste flou dans ma tête, je ne voyais que des ennemis à abattre et des amis à couvrir. Mais au bout de peu de temps, quelque chose nous a semblé étrange. Nous avons échangés un regard mais il n'était pas temps de parler quoiqu'il arrive nous ne pouvions tout simplement pas reculer. Dans un premier temps nous nous sommes simplement dit que rentrer à la maison en abandonnent une simple mission de nettoyage serait honteux. Puis rapidement le doute, informulé de tous, nous à sauter aux yeux. La grotte n'avait rien de « petit », un véritable raz de marrée se déversait en hurlant, grognant et tirant droit sur nous.

Une vingtaine de corps gênaient nos mouvements mais encore et toujours la grotte semblait nous vomir ses enfants maudits. Le bruit, se répercutant en écho à l'intérieure nous prouvait que nous étions loin d'avoir fini. Cette pensée fut la dernière, cohérente, qui me traversa l'esprit. Je ne voyais plus rien que ma lame qui montait et descendait en rythme entraînant un flot de sang brûlant sur son passage. Je ressentais plus que ne voyais mes compagnons se battre autour de moi. Le temps n'avais plus prise sur moi, les hurlements de douleurs se mêlant aux bruits des chaires qui se déchirent et d'os qui se brisent. Emplissant l'espace autour de moi et résonnant en moi, jusqu'à devenir partie intégrante de mon être. Chaque cris me semblait sortie directement de ma gorge en feu. Le sang de mes ennemis se mêlait au mien au point de ne plus savoir qui était réellement blessé. Chaque membres tranchés me rappelaient la lourdeur des miens.

Une main se pose sur mon épaule, « c'est fini ! » ces deux mots murmurés d'une voix rauque et brisée me fit reprendre conscience. En une seconde la lumière sembla inondée la grotte au fond de la quelle je me trouvais. À quel moment suis-je arrivée là ? La pointe de mon épée à deux mains reposait à terre, me servant de béquille. La Flèche, le seul archer de notre groupe, ainsi surnommé pour son habilité hors paire avec un arc, se tenait toujours a mon côté il ne semblait plus en état de bouger. Si le combat reste flou pour moi il a laissé des images très précisent dans ma mémoire. Ce qui n'est pas le cas des quelques instants qui suivirent, à peine si je me rappel que nous ayons fait le tour complet de la grotte ; composée de cinq cavités finalement. Les grawls n'étaient pas installés depuis longtemps mais semblaient se préparer à accueillir encore du monde. Jetant un vague coup d’œil aux cadavres, une soixantaine à vue de nez, je me dirigeais vers la sortie où nous attendait les plus gravement blessés d'entre nous.
Quand je vis, l'un des nécros allongé un peu à l'écart un bandage sur l’œil gauche. Notre voleur assis mais amorphe une oreille et la moitié de la peau du cou arrachées, prêt de lui. Et notre envoûteuse, l'une des deux autres femelles, toujours au soin de l'élé, visiblement sans connaissance. Une nausée puissante me prit au creux de l'estomac, nous étions passé si près d'un désastre et n'étions pas en sécurité ici. La moitié de la journée semblait avoir disparue sans qu'on ne s'en rende compte, nous devions trouver un abris pour la nuit à venir et vite.

La Flèche siffla son compagnon drake, lui aussi porteur de plusieurs blessures, pour lui faire porter l'envoûte qui ne reprenait pas conscience. Les deux autres réussirent tant bien que mal à se hisser sur leur pattes et se soutenant les uns les autres nous nous sommes enfin éloigné de cet enfer. Nous mires cap sur un petit promontoire rocheux que l'on voyait un peu plus loin. Tout le long du trajet une idée fixe revenait me hanter encore et toujours. Si la formation de la grotte avait été légèrement différente, les grawls auraient pus sortir en plus grand nombre à la fois. Dans un tel cas, nous n'aurions eu aucune chance …

_________________

Olira
This is... SPARTAAAA !!!
This is... SPARTAAAA !!!

Messages : 449
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 28
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum