Les semences de la destruction Partie I Chap 2 Le marchand de vins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les semences de la destruction Partie I Chap 2 Le marchand de vins

Message par Jeradon le Lun 4 Mar 2013 - 22:37

En fait rien ne serait arrivé, si trois jours plus tôt,un voyageur couvert de fourrures n’était pas arrivé au Prieuré de Durmand en indiquant que des contingents de garde lions partaient pour Hoelbrak.

Il n’en avait pas fallu davantage, pour que l’Erudit Prott n’expédie Jérad à Hoelbrak, avec pour mission de récolter le maximum d’information à ce sujet.

L’idée n’enchantait pas davantage ce dernier : Depuis la passe de Lornar on pouvait entamer un long trajet avec de nombreuses étapes vers l’Arche du Lion, ou traverser la passe, s’aventurer vers les falaises de Hantedraguerre avant d’arriver , exténué , à Hoelbrak.

Et Jérad dut prendre la première route, avec toutefois un peu de compagnie : Volund l’Infatigable cherchait une escorte pour la traversée des Champs de Gendarran. En fait lui et son Dolyak partaient acheter quelques bouteilles du Vignoble d’Almuten, pour les revendre un bon prix à Hoelbrak « Tu verras Jérad, on va faire un malheur avec ces petites bouteilles ! ». L’envouteur Norn n’avait pu que hocher la
tête : Volund payait bien et la mission serait intéressante.
On prit donc des chemins englacés avant de redescendre vers les plaines fraiches des Champs de Gendarran, vers les pirates, et l’Arche du Lion.
Deux jours plus tard, l’envouteur, le yak et son marchand se trouvaient à l’Arche devant le halo
pourpre d’un portail Asura. Après avoir enduré les questions incessantes du préposé au départ, et après avoir garanti que le dolyak ne se soulagerait pas sur la rampe d’accès, tout le monde traversa le portail pour se retrouver à Hoelbrak.

Les falaises enneigées, les statues des esprits et les chansons à boire sur la terrasse des artisans étaient familières aux deux Norns. Jérad pourtant résolut de tirer au clair cette histoire de Gardes Lions, et pendant que Volund négociait avec un Norn patibulaire, il décida de visiter les sanctuaires
histoire d’entendre ce qu’on y disait.

Il lui suffit d’une visite à la Loge du Corbeau pour entendre parler d’un camp de crève-la-faim au beau milieu d’Hoelbrak, quelque part entre la loge du Loup et l’esplanade des guerriers. Y avait-il
matière à s’inquiéter ? En haussant les épaules il partit vérifier si ceux qui s’y trouvaient étaient toujours des gens…Ou s’ils n’étaient plus que des survivants.

Il n’eut aucune difficulté à trouver le camp : c’était le seul ramassis de tentes aussi misérable, en plein milieu d’Hoelbrak. Et les gens avaient des problèmes…Deux femmes en haillons se levèrent à l’approche de Jérad et lui décochèrent un regard de défi. Etonné, celui-ci se tourna vers un Norn puissamment bâti. Les yeux de l’homme exprimaient un mépris implacable. Jérad s’avança parmi les tentes : au lieu des cris de la marmaille, il n’y avait qu’un silence hostile. Une vieille sortit de sous sa tente, et pointa un doigt accusateur vers lui. Avant qu’elle n’ait put crier quoi que ce soit, un ordre retentit dans l’air froid. « Dispersion ! Baissez les armes ! ». Hébété, Jérad se retourna . Derrière lui, deux pauvres hères laissèrent tomber les poteaux qu’ils tenaient. Une servante du loup furieuse s’approcha de l’envouteur Norn : « Qu’est ce que vous faites ici à les provoquer ? Dégagez vite fait !!! » Sans mot dire Jérad décampa.
Une fois sorti du campement de fortune il se retourna pour des explications. La servante du Loup haussa les épaules. « Il y a des tempêtes bizarres depuis quelques jours, et tout le monde quitte les Contreforts. Tous les gens de ce camp ont du abandonner ce qui faisait leur vie derrière eux…Et ils n’ont plus rien à perdre. Le Loup seul sait comme cela finira. »




Le Loup…Ou le Corbeau. Alarmé, Jérad courut en dire deux mots à Volund. Ce dernier avait fini de conclure un accord, et après avoir vendu ses dernières bouteilles, s’était chargé du transport de deux beaux tonneaux de bière. Les nouvelles de Jérad ne le troublèrent pas. « Ecoute mon vieux, les
Contreforts en ont vu d’autres. Et tu vas pouvoir vérifier ça très vite :j’ai cette commande de bière à remettre au brasseur Daggulf, à Boréalis. »

Et c’est ainsi que Volund le dolyak et Jérad prirent la route des Contreforts.


_________________




Pierre Arborea
avatar
Jeradon
La force est avec moi o/
La force est avec moi o/

Messages : 3212
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 49
Localisation : United Kingdom
Masculin

http://cieuxdetyrie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum