Background Snow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Background Snow

Message par Snow le Mer 17 Avr 2013 - 19:22

«  Snow, debout espèce de fainéante !! »

La porte claqua, des pas s'éloigne dans le couloir.
Sa journée commençait souvent ainsi. Péniblement, elle s'extirpa de son lit, s'étira, et bailla à s'en décrocher la mâchoire. Elle enfila une tunique simple et rapiécé, se passa de l'eau sur le visage, et finit par sortir du dortoir. Dans le salon décrépit, un groupe de gamins se chamaillait la dernière miche de pain. Elle s'approcha doucement, asséna un léger coup sur la tête des plus vieux, ébouriffa les cheveux des plus jeunes, et distribua le butin équitablement.

«  Déguerpissez maintenant ! Il fait grand soleil dehors, vous avez sûrement mieux à faire que de rester à l'orphelinat ! »

Plusieurs lui adressèrent un geste grossier de la main et s'enfuirent en riant vers la sortie. Elle prit négligemment les couvertures traînant par terre et les jeta sur le vieux canapé. Après une courte inspection de la pièce, elle soupira de lassitude, et se dirigea vers la cuisine. Elle entendit les grognements de la vielle Bertha bien avant d'arriver dans le pièce.

« ...Vont me tuer ces sales gamins..Aucune reconnaissance moi je vous le dis..Une honte, pour un établissement si respectable... »

Snow toussota légèrement pour signaler sa présence, tout en sachant très bien que la colère de la femme se retournerait contre elle.

« AH ! Encore la à traînasser ! Je t'ai entendu hier soir, rentrer à pas d'heure comme d'habitude ! Tu ferais mieux de trouver du boulot, au lieux de jouer au chevalier. Aller, dégage moi d'la  avant que je t'efface ton sourire d'imbécile à coup de pied au cul !! »

Souriant pour elle même, elle prit ses affaires sur la petite table et sortit par la porte de derrière. Devant elle se tenait un grand garçon, les cheveux brun en bataille, le regard vif.

«  Alors on sait pas se lever ? Ptête que t'as pas résisté à notre entraînement de hier soir ? J'comprendrais après tout, tu restes une fille..Aller bouge toi, y paraît qu'y du boulot du cotés sud. »

Elle le poussa négligemment sur le cotés en riant, et ils partirent tout deux en direction des quartiers haut. Elle aimait passer du temps avec Faith. Ils se connaissaient depuis bientôt 16 ans, date à laquel la vieille Bertha avait découvert la fillette sur le paillasson de l'orphelinat de Coeur-Royal. Étant âgé de quelques années de plus, il lui avait appris à survivre dans la rue et l'avait aidé à se sortir de diverses situations périlleuse. Il lui avait donné son prénom, Snow, en référence à ses cheveux blanc et sa peau pâle. Il était la personne qu'elle chérissait le plus au monde.

Ils passèrent devant une groupe de soldats en plein entraînement et ne purent s'empêcher de courir plus prêt pour les observer. Plus contente que jamais, elle attrapa le bras de son ami :

«  Tu verras, un jour, nous aussi nous serons comme eux ! Encore un peu de patience, l'année prochaine ce sera notre tour, et on pourra enfin faire ce qu'on à toujours voulu ! »

Il lui ébouriffa les cheveux en souriant, et il repartirent de plus belle, les yeux brillants.
Ils passèrent la journée à travailler à droite à gauche, la ou l'ont avais besoin de mains d’œuvre. Le soir, épuisée, il reprirent la direction de l'orphelinat. Arrivés à quelques pas de celui ci, ils entendirent des cris en provenance du bâtiment. Bientôt, plusieurs enfants sortirent en courant vers eux, l'air paniqués.

« M'selle Snow ! Msieur Faith ! Billy à des ennuis ! Deux types louches l'ont emmenés tout prêt du Pichet sans fond ! L'dites pas à m'dame Bertha, s'il vous plait ! Il a juste volé les mauvaises personnes...Faut faire quelque chose !! »


Faith attrapa un des enfant par le bras et le serra doucement :

«  Vous, vous retournez à l'orphelinat, pas un mot à la vieille, et surtout pas aux séraphins. C'est pas leurs histoire. »

Les yeux agrandis par la peur, le gamin hocha la tête et se précipita avec les autres dans l'édifice.
Il se tourna en suite vers Snow :

« Encore un coup des frères Hornec, ça fais un moment qu'ils nous surveillent. Toi tu files chercher nos armes et tu me retrouve à l'auberge. Descend au sous sol, c'est la qu'ils organise leurs trafic. Moi je pars devant voir ce que je peux faire. »

Et sans un mot de plus, il partit en trombe vers l'est. Elle le regarda s'éloigner sans pouvoir répondre, et resta un moment à l'observer jusque que sa silhouette disparaisse au loin. Un étrange sentiment étreignit son cœur, et elle se hâta en direction du jardin ou ils avaient dissimulés leurs épées pour s’entraîner. Elle enfourna le tout dans un sac, le jeta sur son épaule, puis courut aussi vite qu'elle le put en direction de la taverne.

Arrivé devant celle ci, elle marqua une courte pose, et d'un pas décidé, entra dans le batîment. Par chance, la salle était bondée, et elle n' eu aucun mal à se faufiler dans les escalier. Elle descendit les marches en trombe, s'arrêta devant le porte en chêne entrebâillée, inspirât un grand coup, et l'ouvrit d'un coup de pied.

Le sac tomba lentement par terre. Horrifiée, sans pouvoir bouger, elle vit comme au ralentit, la hache s'abattre sur la jambe de son ami. Son hurlement lui glaça le sang, son cœur s’arrêta. Ses yeux s'empourprèrent. La dernière vision brouillée qu'elle eu de cette instant fut le petit corps sans vie du garçon, formant un angle bizarre sur le mur du fond. Elle hurla.

Le noir complet. Puis une grande respiration. Son cœur bat la chamade, son corps est douloureux, ses bras son lourd. Ou est elle ?

Une odeur acre lui monte aux narines. Elle se frotte le visage, pour se réveiller. Ses mains sont moites. Elle bat lentement des yeux. Quand est elle tombée ?
Elle se relève douloureusement, et dans une respiration hachée, s'appercois qu'elle est couverte de sang. Elle pivote doucement sur ses jambes, pour embrasser la pièce du regard . A ses pieds, le corps sans vie de deux hommes. L'un git avec une hache dans la tête, l'autre semble avoir un bras coupé. Dans le fond, elle distingue deux ombres familière. Elle s'approche à petit pas et semble se remémorer les événements de la soirée au fur et à mesure.
Mécaniquement elle s'agenouille prêt du corps sans vie du petit garçon. Elle lui clos tendrement les paupières, l'embrasse sur le front. Elle tente de parler, d'adresser une prière, mais sa voix est enrouée et les larmes lui monte à la gorge.
Elle ne veux pas tourner la tête. Elle sait très bien ce qu'il l'attend.
Les sanglots se mélange au sang sur son visage. Son corps est parcouru de spasmes. Impuissante elle regarde étendu la, la dépouille de son meilleur ami. Elle voudrait se réveiller, ne jamais avoir vécu cette journée. Elle pose délicatement sa main sur le visage de Faith et le froid de sa peau la ramène durement à la réalité.

«  Je suis un monstre ... »
avatar
Snow
Leçon de séduction n°148
Leçon de séduction n°148

Messages : 153
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 27
Localisation : Caen
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Snow

Message par Snow le Sam 27 Avr 2013 - 12:27

Elle ne peux détacher les yeux de son visage. Elle ne veux pas le laisser partir. Elle n'entendra plus jamais sa voix. Elle ne verra plus jamais son sourire. Elle ne sent plus rien, ne veux plus rien sentir. Ses larmes ont arrêtés de couler, mais son regard est comme ternis. La lueur espiègle que l'on pouvait y discerner c'est éteinte.
Elle se lève lentement, et embrasse une dernière fois la salle du regard. Elle grave cet instant et cette image dans sa mémoire, puis prend le chemin de la sortie. Arrivée en haut de l'escalier, elle marque une pose, prend une grande bouffée d'air, et s’élance à toute vitesse vers la porte. Elle bouscule de nombreuse personnes qui la laissent passer les yeux écarquillés. Arrivé au coin de la rue elle commence a discerner des cris et met ses dernières forces dans sa course. Elle ne s'arrête qu'une fois sortit de la ville, et en ayant bien fait attention de ne pas être suivie. Elle marche un long moment, incapable de rester immobile. Ses pas la mène prêt d'un petit ruisseau auprès duquel elle s'agenouille. Son reflet lui fait l'effet d'un coup de poing.
Elle tourne la tête sur le cotés et, la main sur le cœur, vomit de dégoût.
Prenant de l'eau froide au creux de ses mains, elle se rince la bouche, et finit par entrer tout entière dans l'eau. Par mécanique, elle se lave les bras et le visage, et voit l'eau autour d'elle prendre une légère couleur rouge. Elle sort quelques instant plus tard, trempée et à bout de force. Elle s'étend un peu plus loin et s'endort instantanément.

Elle est réveillé par le froid au milieu de la nuit. Grelottante, elle regarde avec envie les lumières de la ville au loin. Elle ne peux pas y retourner. Elle ne comprend pas ce qu'il c'est passé plus tôt, mais elle sait qu'elle ést devenu un danger pour les autres. Elle ne prendra plus le risque de perdre des personnes cher à ses yeux.

« Je crois qu'il est temps de partir... »

2 ans plus tard, Snow parcours toujours le monde, seule. Elle vit de la chasse et de ce qu'elle peux récolter. Elle évite tout particulièrement les contacts humains. Plus que tout, elle ne veux pas attirer l'attention. Elle voyage donc hors des saintiers battus.

Cette après midi la, elle venait de faire une courte pose quand elle entendit du bruit. Elle se retourna vivement pour découvrir une bande de 4 brigands campé devant elle. Reculant d'un pas, elle saisit le pommeau de son épée fiché dans son dos. Le cœur battant la chamade, elle s'éclaircit la voix avant de parler d'une voix timide :

« Je..J 'ai une épée ! J..Je n'hésiterais pas à m'en servir.. ! »


Ils éclatèrent d'un rire gras tout en la détaillant du regard.

« Mais y a ptete aut'chose qu'elle peut nous donner la ptite dame »

La gorge serrée elle dégaina son arme et se prépara au contact.Ils foncèrent sur elle tous en même temps. Après quelques minutes de résistance acharné, l'épée de Snow fut projeté dans les airs. Elle sentit un des hommes la plaquer à terre, et dans un frison glacé, vit les 3 autres se précipiter sur elle.
Elle sentit une main arracher son corsage.

Le noir.

« Encore... ? »

Elle se réveille. Une douleur fulgurante l'empêche de se relever. Elle pose sa main sur ses côtes. Le tissu déchiré est poisseux. Elle tousse, un goût de sang dans la bouche. Les larmes lui montent au yeux. Elle tourne la tête et tout prêt d'elle, gît le corps d'un des hommes. Elle remarque avec dégoûts les traces de morsure sur son visage et ses bras. Avec un haut le cœur elle comprend le goût infecte dans sa bouche.

Elle ne bouge pas, les yeux fixés sur le ciel. Elle accueille avec soulagement le froid qui l'envahit.

« C'est pas trop tôt... »

Ses yeux se ferment, doucement. Elle voudrait revoir Faith. Une dernière fois, elle voudrait pouvoir regarder son ami. Ses pensées sont noires et floues. Elle ne se rappelle que l'odeur du sang.

La première chose qu'elle se remémora est la douleur qu'elle éprouva dés son réveil. Comme si tout les os de son corps était brisés. Elle sentit en suite une vague odeur d'épice. En ouvrant les yeux, elle s’aperçut qu'elle était au dessus du sol.Quelqu'un la transportait. Sa tête était en contact avec une masse de cheveux noir. Un visage foncé se tourna vers elle. Une peinture rouge soulignait les yeux de la Norn. Un sourire éclatant se dessina sur son visage :

«  Alors, te revoilà parmi nous ? Va falloir s'accrocher, moi je te l'dis ! . Je m’appelle Nienna, Nienna Aseilith et je t’emmène chez moi ! »

Snow, luttant contre la douleur, parvint à lui marmoner à l'oreille de la poser par terre. Il fallait que ça s'arrête, elle ne voulait plus vivre comme ça. Elle était un danger pour les autres.

La grande femme éclata d'un rire tonitruant :

«  Ahahah ! Il en faut plus pour me faire peur ! Garde tes forces, t'en auras besoin ! Je vais te montrer de quel bois je me chauffe ! »

L'humaine, exténuée, finit par s'évanouir quelques instants plus tard. Rajustant la position de Snow sur son épaule, Nienna lui murmura doucement :

«  Aller va, t'en fais pas petit oiseau, on va te sortir de la. »

avatar
Snow
Leçon de séduction n°148
Leçon de séduction n°148

Messages : 153
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 27
Localisation : Caen
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Snow

Message par Snow le Dim 28 Avr 2013 - 23:41

Un mois plus tard, Snow ne voulait toujours pas quitter son lit. Elle restait allongé, les yeux fixés au plafond et refusait obstinément de bouger. Toute force l'avait abandonné. Les jours ou elle refusait de s'alimenter, Nienna la forçait à ingérer de la nourriture. Elle ne savait pas pourquoi cette femme s'occupait d'elle. Elle ne voulait pas lui parler, et pourtant tout les jours la Norn s'approchait d'elle et lui racontait sa journée. Elle avait un rire grave et les yeux rieurs.

« Aller petite fille, va falloir se lever maintenant, parce que moi je perd patience ! »

Nienna la saisit par le col et la souleva avec force pour la poser sur ses pieds. Snow, après un mois de convalescence ne pu a peine tenir sur ses jambes, et s'effondra à ses genoux. La norn la saisit par le bras et l'aida à faire les premiers pas. Elle vit cependant bien vite que le cœur n'y était pas. Après l'avoir regarder longuement, elle la ramena s’asseoir au bord du lit et l'observa :

« Écoute moi bien, je sais pas bien ce qui t'arrive et ou tu allais comme ça. Tout ce que je sais c'est que t'est en vie et que c'est foutrement une bonne raison de continuer ! Alors maintenant c'est debout à l'aurore tout les matins, je vais te filer tellement de boulot que t'auras même pas de temps pour toi ! »


Et elle tenue sa promesse. Les jours suivants elle surchargea Snow de divers travaux. Ce que l'humaine préférait été de s'occuper des animaux. Cela lui apportait une étrange sérénité. Le travail manuelle lui permettait de concentrer son esprit sur quelque chose. Les journées passait lentement, et petit à petit, elle commençait à aller mieux. Elle redoutait la nuit car il lui arrivait souvent de se réveiller en hurlant, le dos en sueur. Elle ne pouvait se rendormir, et de nombreuses fois Nienna vint à sont chevet pour la consoler et la prendre dans c'est bras. Naturellement Snow en vint à lui raconter son histoire. La Norn, le visage grave, l'avait écouté longuement sans l’interrompre. Elle lui avait tapoté le dos, et lui avait emmené un verre plein d'une étrange liqueur.

« Laissons les morts à leurs repos, et trinquons à leurs mémoire ! »


Elles avaient bus jusqu'au petit matin et s'étaient endormis sur la table. Snow essaya, a partit de se moment, de devenir meilleur. Nienna lui fit bientôt comprendre que ses rêves n'était pas mort. Elle mis un soin tout particulier à lui apprendre tout ce qu'elle savait.
La jeune femme embellissait de jour en jour, sa peau ivoire et ses yeux claire attirait l'attention de nombreux prétendant. Snow, elle, aurait préféré demeurer invisible. Son manque de confiance en elle, sa fragilité et sa timidité lui rendait presque insurmontable les conversations avec qui que ce sois n'étant pas la Norn. Elle rougissait, bafouillait, et finissait parfois par prendre ses jambes à son cou. Nienna, devenue comme une mère pour la jeune fille, ne cessait de veiller au grain.

«  Et tâche de pas revenir dans le coin, sinon ce sera autre part que je planterais ma fourche ! »

Le jeune garçon qui avait adressé la parole à Snow repartit en boitant, la jambe en sang, tout en proférant des insultes sur les deux femmes. Celle ci se rependit en excuses de tout genre, et retourna à son entraînement. Son corps s'était affermis, et elle se sentait plus forte. Par une série d'exercice, elles réussirent toute les deux à maîtriser ses accès de rage. Bientôt elle fut plus que alaise à l'espadon et ses talents se développèrent de jour en jour.

Deux ans avait passé. L'humaine avait maintenant 25 ans. Elle avait décidé, grâce à Nienna et ses nombreuses connaissances, d'empreinter la voie des gardiens. Elle se releva être étonnamment doué dans cette discipline. Sa force inhabituelle n'avait d'égale que sa gentillesse et sa volonté d'aider les autres. Son environnement, cependant, bridait ses capacités et la Norn s'en aperçu bien vite. Elle savait parfaitement que sa fille adoptive rechignerait à quitter la maison, qu'elle ne serait pas alaise dans le monde extérieure. Elle y réfléchit longuement, s'absenta même quelque jours, et finit par trouver une solution.

Une matinée, Snow rentra dans la maison après son travail quotidien. Épuisé elle s'installa à table pour savourer un repos bien mérité. Elle fut un peu surprise de voir sortir Nienna de la chambre, elle qui n'était pas souvent la en journée, mais elle le fut encore plus en constatant qu'elle avait des bagages sur son épaule.

«  Vous partez encore?! »

La Norn lui souris tendrement avant de répondre :

« Non ma petite, c'est toi qui pars. »

La jeune fille la regarda, les yeux écarquillés. Elle ouvrit la bouche mais aucun sons ne voulut en sortir. Les yeux fixés sur le sol, elle crispa doucement les poings.

«  C'est pas en restant ici que tu vas pouvoir avancer. Tu veux aider des gens ? Alors va falloir te bouger ! Et puis, je peux pas te garder toute la vie ici moi, j'ai pas les moyens figure toi ! Un ami séraphin m'en devais une. Il s'occupera bien de toi, et t'apprendras plein de choses la bas ! Pis ça te permettra ptete de régler quelque vieilles histoires, qu'est ce que t'en dis? »

Snow, désemparée, ne savais pas quoi répondre. Pourquoi faillait il que ce sois la bas ? Elle savait bien qu'a un moment il lui faudrait partir. Elle pensait juste que ce serait plus tard.

« Je ne sais pas si je vais y arriver... Comment je vais faire la bas, sans vous ?  Il y a tellement de gens. J'ai peur d'être toute seule...»


Nienna éclata d'un rire grave :

«  Bah alors ? Tu veux que je te tiennes la main ? Et puis quoi encore ! Ce n'est pas un adieu. Je viendrais te voir quand tu seras devenu quelqu'un, parole de Norn ! »


Elle sortit un papier de sa poche et le posa sur la table devant Snow. Celle ci le prit dans ses mains, et commença à le lire. Avec un pincement au cœur, elle se rendit compte qu'il s'agissait d'un acte d'adoption. Elle discerna à travers ses yeux embuées les mots «  Snow Aseilith, fille adoptive de Nienna Aseilith. » . Elle releva la tête, et croisa les yeux de Nienna, remplit de compassion. Elle ne savait pas comment exprimer tout ce que cela signifiait pour elle. Les deux femmes s’étreignirent pendant plusieurs minutes avant que la Norn, d'un geste maladroit, lui mit ses affaires sur le dos et la poussa vers la sortie.

«  Et fait honneur à mon nom ! »

Nienna la regarda s'éloigner, la vis se retourner hésitante et lui adressa un signe de la main encourageant pour qu'elle poursuive sa route. Elle ne discerna bientôt plus qu'un petit point disparaissant à l'horizon. D'un geste rapide elle effaça avec son bras les larmes sur ses joues.

«  Envole toi, mon petit oiseau. »

Snow, au même moment, inspira une grande bouffée d'air. Elle rajusta la position de l'énorme espadon dans son dos et, un sourire timide au lèvre, prit la direction du Promontoir Divin.
avatar
Snow
Leçon de séduction n°148
Leçon de séduction n°148

Messages : 153
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 27
Localisation : Caen
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Snow

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum