Journal d'expèrience de Thù

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal d'expèrience de Thù

Message par Thù le Lun 22 Avr 2013 - 20:44

Jour 34, An 0 AMN,

Ce soir, je répondais à un signal d’une luciole en détresse, quittant les montagnes que j’arpentais depuis quelques temps pour des terres hostiles et embrasées au nord-est.

Note n°14 : le système à compression du canon à élixir a étonnamment bien enduré le changement abrupt de température, penser à en équiper le prototype de crache-feu.

Comme je le craignais, les Charrs sont tout aussi déplorables en logistique de transport que mes congénères. Pas un panneau ! Des routes qui mènent sur des falaises ou des lacs !
Résultat, je mis un temps infini à me rendre sur les lieux où, je le senti à leurs regards mi-navrés mi-exaspérés, mes camarades regrettaient déjà d’avoir fait appel à moi.

Il y avait là les habituels représentants des nations Charr et Humaine, ainsi que leur escorte, qui comme à l’accoutumée se bouffaient le nez au sujet d’un vase cassé je crois…
De notre côté, Clearys l’exhibitionniste dont j’ai fait référence dans les pages précédentes. Elentar et Akinoria, nos guides avisés, Norns il me semble.

Note n°15 : Se renseigner à Rata Sum sur l’existence d’un éventuel scanner racial afin d’arrêter de confondre les Norns et les Humains.

Et un psychopathe suicidaire tout de poil et de métal, semblant parler tout seul et chargeant l’ennemi en poussant des cris de bête, répondant au nom de Claw Brute-Griffe, ou Grogne-Saccage, Grosse-Tannée ou quelque chose du genre. Enfin Claw, ça c’est sûr.

A notre arrivée sur les lieux, un forcené nous lança au visage qu’il était un demi-dieu ou qu’il le serait bientôt, et que quand il aurait fini je ne sais quoi, il nous fumerait tous. Je reconnais volontiers ne pas avoir été plus attentif que ça à ses imprécations tant j’étais distrait par l’impression que ce dément brulait vif sans même sembler s’en rendre compte. Etait-il aviné, avait-il respiré trop de souffre ? Toujours est il que cela ne plu pas à notre délégation qui entreprit de rejoindre et châtier les malappris.

S’ensuiviT bon nombre de combats sans intérêts contre les membre d’un culte qui se faisait appelé je crois par un nom bien pompeux comme la légion de la flamme si ce n’est les chevaliers de la destruction. Mes compagnons chargeaient, nos opposants chargeaient, ce n’était guère plus passionnant qu’un choc entre des béliers les flammes en plus.

Nous nous frayâmes donc un chemin ponctué de « YYAAAAAA » et de cris d’agonie, au travers d’un dédale de corniche et de passage rocheux qui enjambaient des étendues de lave contre toute vraisemblance géologique.

Note n°16 : Ne pas se pencher sur une étude géologique en apostrophant ses compagnons alors que des fous furieux pyromanes vous chargent. Eliminer la menace d’abord et étudier ensuite. Cette note rejoint la n°2 concernant les feux follets dans les marais et les crocodiles, mais il semble bon de rappeler les principes fondamentaux.

Note n°17 : Ne pas penser que les compagnons d’arme qui font appel à vous aient un quelconque intérêt pour les phénomènes géologiques, et avancer prestement sous peine de railleries et de remarques impatientes.

Lors de notre épopée, combattants côte à côte, les représentants Charr et Humains semblent s’être rapprochés dans la perspective d’une pinte. Je reste sceptique à ce sujet tant la nature des espèces animales me semble être belliqueuse.
Toujours est-il que nous arrivâmes au lieu de l’affrontement final où nous attendait cet être qui contrairement à ce que j’avais pensé au début ne s’était pas immolé mais avait fusionné sa nature avec celle d’un élémentaire.
Rapidement nous nous rendîmes compte que l’on ne pourrait vaincre un tel adversaire avce des moyens conventionnels et que notre meilleurs chance résidait dans le fait de retourner ses propres forces contre lui.
Quel ne fût pas mon étonnement quand Clearys proposa une approche raisonnée et organisée du combat ! Il avait, dit-il, repéré des lieux depuis lesquels nous pourrions en toute sécurité renverser l’attaque de notre adversaire. Comme je lui demandais d’être plus clair quant à ces endroits stratégiques, il joignit l’acte à la parole et se plaça sur un aiguillon rocheux en demandant qu’un premier groupe se poste ici et qu’un deuxième groupe se posterait plus loin.
Il n’eut pas le temps de nous expliquer où se posterai la suite de notre défense qu’une boule de roche en fusion l’éjecté dans la lave.
Pris de colère, de démence ou d’instinct animal, Claw J-t-arrache-la-gorge-vil-faquin se saisit du noyau incandescent qui avait catapulté notre ami, et se rua sur notre assaillant pour lui éclater sur le front.
Bravoure, témérité ou inconscience, nous l’imitâmes et quelques temps après le pas-tout-à-fait-dieu rendit l’âme, terrassé aussi bien par nos coups que par le ridicule de la méthode.

Les représentants Charr et humains ne tardèrent pas à nous laisser comme deux ronds de flanc afin d’aller vider une chopine, sans même un merci encore une fois. Mais pourquoi soutenons nous de tels rustres ?!

Alors que mes compagnons regagnaient leurs logis afin de panser leurs blessures, je restais prélever quelques échantillons dont l’étude me vaudra, je le pressens, tout un chapitre pour peu que je puisse comparer mes résultats aux études du regretté Nott (qu’il repose paisiblement dans le rêve).

Note n°18 : étudier la corrélation entre menace vivante et environnement hostile. Pourquoi les fléaux incarnés résident ils généralement dans des lieux par nature agressifs. Phénomène de mode ou cause de leur méchanceté sont entre autre des pistes à explorer.


Dernière édition par Thù le Lun 22 Avr 2013 - 20:47, édité 1 fois

_________________
_______________________

avatar
Thù
Leçon de séduction n°148
Leçon de séduction n°148

Messages : 274
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal d'expèrience de Thù

Message par Thù le Lun 22 Avr 2013 - 20:46

Pour agrémenter cet article, une photo de Thù dans son entreprise de fumigation des animaux d'Akinoria

Merci à Jeradon pour ce splendide cliché !
(edit : cliquer sur la photo pour un meilleur cadrage, chez moi elle n'apparait pas entière)


_________________
_______________________

avatar
Thù
Leçon de séduction n°148
Leçon de séduction n°148

Messages : 274
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum